du 17 au 26 janvier 2011

HOMMAGES ET RÉTROSPECTIVES

Béla Tarr

Cette rétrospective est l’occasion de découvrir ou redécouvrir l’oeuvre absolument singulière et protéiforme de Béla Tarr, de la colère du jeunecinéaste à la virtuosité du maître.

En février 2011, Béla Tarr présente à la Berlinale Le Cheval de Turin. Il s’agit, selon ses propres dires, de son dernier film : le cinéaste hongrois a alors 56 ans. Décrit comme un cinéaste radical, réalisant des films métaphysiques dans un noir et blanc charbonneux, Béla Tarr est surtout connu pour ses œuvres après Damnation en 1988. Pourtant il débute sa carrière très jeune, à 22 ans, en 1977, avec Le Nid familial, dans un style très différent de celui qui lui est souvent attribué. Produit par le studio Béla Balázs, qui fait émerger le style dit du réalisme social de « l’école de Budapest », ce premier film met en scène une famille nombreuse partageant le même appartement. C’est dans cette même veine documentaire, auscultant les espoirs déçus du communisme, qu’il réalise en 1981 L’Outsider, l’un de ses films les moins connus, en couleur, qui suit András, un jeune violoniste alcoolique qui s’autodétruit en refusant les conventions sociales de la Hongrie des années 1980. En 1984, avec son dernier film en couleur, le huis clos Almanach d’automne, Béla Tarr prend ses distances avec le réalisme social et réalise une œuvre à l’esthétique différente de ses précédents films mais également de ses suivants. Après avoir écrit ses quatre premiers films seuls, il rencontre László Krasznahorkai, romancier qui va lui fournir le matériel nécessaire pour réaliser ses films les plus aboutis, Damnation, le monumental Tango de Satan en 1994 (7h30 !), Les Harmonies Werckmeister en 2000 et enfin Le Cheval de Turin, son dernier film. C’est avec ces films qu’il atteint une reconnaissance internationale et influence des cinéastes aussi divers que Gus Van Sant et László Nemes.

Le Tango de Satan Restauration 4K par Arbelos en collaboration avec le Hungarian Filmlab sous la supervisation de Béla Tarr.
Le Nid familial, L'Outsider et Damnation Restauration 4K par le Hungarian Film Institue- Film Archive & Filmab sous la supervisation de Béla Tarr.
Rétrospective en association avec Carlotta Films qui ressort cinq de ses titres en salle à partir du 12 février 2020. Merci à Luxbox




Családi tüzfészek
Hongrie - 1977
Szabadgyalog
Hongrie - 1981
Kárhozat
Hongrie - 1988
Sátántangó
Hongrie / Allemagne / Suisse - 1994
 
Werckmeister harmóniák
Hongrie / Italie / Allemagne - 2000
A torinói ló
Hongrie / France / Suisse - 2011