du 17 au 26 janvier 2011

ESTIVAL

LECTURES DE SCÉNARIOS

Cinémas Les 400 Coups - Entrée libre - Réservez vos places

Scénarios de courts métrages en compétition

Jeudi 26 août - 11h

 
En partenariat avec l'Adami et France 2

3 scénarios de courts métrages sont lus en public par Olenka Ilunga, Hugues Jourdain, Léo Mira et Étienne Rey, Talents Adami Cinéma 2021 et seront mis en scène par le réalisateur, metteur en scène et comédien Julien Gaspar-Oliveri.
 


PAVANE
Scénario : Pauline Gay - Production : The Living
 
Depuis 30 ans, Cora se lève tous les jours à 4 heures du matin pour aller travailler à l’usine. Jusqu’au jour où l’heure de la retraite sonne. Au même moment, sa fille Alex, entre dans la vie active, elle sera metteuse en scène. Cora aimerait bien qu’elle change d’avis.
 

  PAULINE GAY

Pauline Gay grandit en Bourgogne où elle étudie l’histoire de l’art et la littérature. Après une licence de cinéma à Paris 8, elle intègre le département réalisation de La Fémis où elle réalise plusieurs courts métrages sélectionnés dans de nombreux festivals. Demain, ça sera bien, son film de fin d’études, est notamment présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes, il est nommé pour les European Films Academy Awards et remporte le prix du meilleur court métrage européen au Festival du Film de Gand. Après avoir vécu quelques temps aux États-Unis, elle rentre en France et passe 6 mois dans un centre maternel parmi une équipe d’éducateurs spécialisés pour écrire son premier long métrage. 

 

BONNARIEN
Scénario : Adèle Goliot - Production : Post Genres Productions

 
Le jour, Missette travaille comme docker au port de Dégrad des Cannes ; la nuit, elle slame. Terriblement complexée par son patronyme héritier de l’abolition de l’esclavage, « Bonnarien », Missette entame la démarche du changement de nom. Elle doit l’annoncer à ses proches.
 

  ADÈLE GOLIOT

Adèle Goliot écrit depuis qu'elle sait tenir un stylo. Après avoir obtenu son diplôme de scénariste au Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle, elle travaille sur des projets variés : documentaires, séries, courts métrages, nouvelles, slams, etc. Script-doctor depuis 2015, elle aide d'autres auteurs et autrices à développer leurs idées. En 2019, elle commence l'écriture de Bonnarien, qui se déroule dans le milieu du slam guyanais. En 2020, sous le nom de "Madame Adèle", elle devient championne de France de Slam puis, en 2021, termine demi-finaliste de la Coupe du Monde de slam. Elle prépare actuellement la réalisation de Bonnarien.

 

LES NOCTURNES
Scénario : Siham Bel - Production : Haiku Films

 
Leïla, la quarantaine, élève seule ses trois garçons. Réceptionniste de jour, elle sillonne Bordeaux de nuit en tant que chauffeuse Uber. Les nuits sont longues et fatigantes mais rien n’arrête Leïla, qui s’est mise en tête d’offrir à ses enfants les vacances au ski dont ils rêvent pour Noël. Pourtant ce soir, quelque chose vient troubler son quotidien millimétré : sa fille aînée, à qui elle ne parle plus, est passée à l’appartement dans son dos et a récupéré toutes ses affaires...
 

  SIHAM BEL
Avant de s’atteler à la mise en scène, Siham Bel a été assistante réalisatrice, repéreuse de décors et photographe pour la revue Well Well Well pendant six ans. En 2015, elle monte avec un groupe de comédiens un collectif au sein duquel elle expérimente la direction d’acteurs autour de textes de théâtre revisités. Lauréate de la bourse SACD-Beaumarchais et de la Bourse pour les Talents Émergents d’Ile-de-France en 2020, elle développe depuis deux ans des projets de court métrages en collaboration avec Haïku Films.
 

DIRECTION DES TALENTS

 
  JULIEN GASPAR-OLIVERI

Originaire d’Antibes, Julien Gaspar-Oliveri se forme comme acteur au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Depuis sa sortie de l’école, il jongle entre ses mises en scène au théâtre, ses rôles au théâtre ou à la télévision, et la réalisation de ses films. Au théâtre, il joue sous la direction de Dominique Czapski, Didier Bezace, Jean Bellorini. Il met en scène Tchekhov et plusieurs pièces de Jean-Luc Lagarce au théâtre Antibéa où il est artiste associé. Il débute le cinéma en produisant Loin de Benjamin, son premier court métrage. Il réalise ensuite Passe avec Laure Calamy puis Villeperdue, un moyen métrage sorti au cinéma en 2017. Le film reçoit un bon succès critique et remporte les prix du jury et du public au festival de Namur. Julien enseigne également le théâtre et le cinéma au Cours Florent. L'Âge tendre est son dernier court métrage, il a été sélectionné à Premiers Plans dans la catégorie des Plans suivants. Il développe actuellement son premier long métrage dont le scénario a été développé lors des Ateliers Jeanne Moreau en 2018.

 

DE L'ÉCRIT À L'ÉCRAN

SAMEDI 28 août - 11h

 
En partenariat avec l'Adami

Un scénario de court métrage est lu en public avant la projection du film par Maël Besnard et Emma Nicolas, Talents Adami Cinéma 2021, mis en scène par Julien Gaspar-Oliveri.
 
 
UN ADIEU de Mathilde Profit
France - 2019 - Fiction - 24'

Une voiture longe les côtes françaises. À l'intérieur, un père emmène sa fille à Paris commencer sa vie étudiante, une nouvelle vie dans une ville inconnue, loin de son enfance et loin de lui. Ce voyage en tête-à-tête est leur premier et peut-être leur dernier. Ils savent tous les deux qu'ils vont devoir se dire au revoir.
 


  MATHILDE PROFIT
Mathilde Profit est diplômée du département scripte de La Fémis en 2009. Elle travaille depuis plusieurs années à ce poste, aux côtés notamment de Mikael Buch, Serge Bozon, Leos Carax, Sophie Fillières ou encore Nicole Garcia. Un adieu, son premier court métrage, a été présenté en compétition à Premiers Plans en 2020, où il a reçu le prix d'interprétation masculine pour Satya Dusaugey et une mention spéciale Interprétation féminine pour Luna Carpiaux.
 

SCÉNARIO DE LONG MÉTRAGE

SAMEDI 28 août - 14H

 

En partenariat avec la SACD, Émergence et la Fondation VISIO

Un scénario de long métrage sera lu en public par un comédien professionnel. La lecture sera suivie de la projection de la séquence filmée lors de la Résidence Cinéma d'Émergence en 2020.
Fabrique pour le cinéma et la fiction en Europe, Émergence a pour vocation entre autres de favoriser les nouvelles collaborations et de contribuer au développement de projets. Chaque année, les cinéastes sélectionnés tournent deux scènes avec des acteurs et techniciens rêvés pour leur projet de long métrage, dans des décors naturels. Jean-Baptiste Durand a participé à cette résidence en 2020 avec son projet Chien de la casse.

 
CHIEN DE LA CASSE
Réalisation et scénario : Jean-Baptiste Durand - Production : Insolence Productions
Lu par Raphaël Quenard
 
Dog et Mirales, amis d’enfance, vivent dans un petit village du sud de la France et passent la majeure partie de leurs journées à traîner. Pour tuer le temps, Mirales a pris l’habitude de taquiner Dog, plus que de raison. Mais cet été là, Dog retrouve Elsa avec laquelle il vit une histoire d’amour. Alors que la jalousie ronge peu à peu Mirales, la distance qui s’installe entre eux va leur permettre de grandir et de trouver leur place.
 
  JEAN-BAPTISTE DURAND

Né en 1985, Jean-Baptiste Durand étudie à l’École Supérieure des Beaux Arts de Montpellier. Il s’est d’abord intéressé à la peinture et au dessin, puis son travail a évolué vers le cinéma de fiction. En sortant de l'école, il travaille un temps comme technicien sur des films, et réalise quelques clips et documentaires. Il a écrit et réalisé plusieurs courts métrages sélectionnés dans de nombreux festivals (Clermont Ferrand, Aix, Aubagne, Bruxelles, Pantin, Paris court devant, FIFIB, Cinemed, Brest...). Avec son projet de long métrage Chien de la casse, aujourd'hui en préproduction, il est lauréat de la sélection annuelle du Moulin d'Andé-Ceci (2017), du Groupe Ouest (2017) ainsi que du C.L.O.S (2019). Il participe en 2020 à la 22e résidence Émergence. En 2021, le projet est finaliste du prix des scénarios (ex sopadin).

 
 

  RAPHAËL QUENARD
D’abord comédien de théâtre, Raphaël Quenard travaille aujourd’hui pour la télévision et le cinéma. Il a entre autres joué dans Zombi Child de Bertrand Bonello, La Daronne de Jean-Paul Salomé et Mandibules de Quentin Dupieux. On le verra prochainement dans Fragile d’Emma Benestan et Z comme Z de Michel Hazanavicius. Raphaël Quenard a reçu cette année le prix d’interprétation masculine au Festival Côté court de Pantin pour son rôle dans le court métrage Les Mauvais Garçons d’Élie Girard.