dates festival

HOMMAGES ET RETROSPECTIVES

Double Je(u)


Frantz


François Ozon
2016 - France / Allemagne - 1h53
D'après L'Homme que j'ai tué d'Ernst Lubitsch


En 1919, Anna, une jeune femme d'un village allemand, est intriguée par un jeune français venu se recueillir sur la tombe de Frantz, son fiancé, mort pendant la Première Guerre mondiale. Après quelques réticences, les parents de Frantz, avec qui elle vit, accueillent cet ancien ennemi qui atténue leur douleur en évoquant sa rencontre avec leur fils à Paris, où ils faisaient leurs études et partageaient leur amour des Beaux-Arts et de la musique. Dans un climat encore très hostile aux Français, Adrien partage la vie de cette famille et se rapproche d'Anna, séduite par son charme…
Adaptation de la pièce L'Homme que j'ai tué de Maurice Rostand, déjà adapté au cinéma par Ernst Lubitsch, Frantz est le récit d'une libération possible après un violent traumatisme. Comme souvent chez Ozon, les personnages ont besoin de se décharger d'un poids qui peut prendre la forme d'un terrible secret. Outre la question des blessures morales et physiques des survivants de la Première Guerre mondiale, de l'importance de la culture et de l'amour pour réconcilier deux nations meurtries, François Ozon signe aussi un film plus fantasmatique dans lequel le personnage de jeune femme pure incarnée par Paula Beer est secrètement troublée par l'idée d'une amitié homosexuelle. « François Ozon semble avoir atteint une véritable maîtrise : l'osmose délicate, imprécise, entre audace et lyrisme. Désormais, ses mises en scènes semblent s'étendre, amples, belles et sereines. Mais cette épure n'empêche pas le tourment. » (Pierre Murat ; Télérama)
GENERIQUE


Interprétation :Pierre Niney, Paula Beer, Ernst Stötzner, Marie Gruber, Johann von Bülow, Anton von Lucke, Cyrielle Clair, Alice de Lencquesaing

Scénario : François Ozon, Philippe Piazzo

Production : Mandarin Films

Distribution : Tamasa Distribution