date

RESIDENTS

La 14e édition des Ateliers d’Angers accueille 7 jeunes réalisateurs :

 
  MOUNIA AKL LIBAN

Mounia Akl a cofondé le collectif Breaking Wave Pictures. Diplômée en architecture et en mise en scène à l’Université de Columbia, elle a enseigné la réalisation à l’Université NHSI Northwestern à Chicago et a été préceptrice en scénarisation à l’Université Columbia de New-York, où elle était également l’assistante pédagogique de Richard Peña. Son court métrage Submarine a été sélectionné dans plusieurs festivals dont Cannes en 2016. La même année, elle a été citée par Screen International comme l’une des 5 stars arabes de demain. En 2017, elle était l’une des quatre réalisatrices choisies pour représenter le Liban à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. Elle a co-écrit et co-dirigé El Gran Libano avec le réalisateur costaricien Neto Villalobos. Le film a fait l’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs, a été projeté au Festival du film de Sarajevo et sera présenté au BFI. Mounia écrit actuellement son premier long métrage, Costa Brava, avec la co-scénariste espagnole Clara Roquet. Costa Brava est produit par Abbout Productions (Liban).

PROJET : COSTA BRAVA LIBAN
SYNOPSIS : Liban, 2020. La crise des ordures qui a commencé en 2014 a atteint un point insupportable. Il est difficile de vivre au Liban en ces jours étranges, mais la famille Badri a réussi à mener une existence paisible loin de la violence et de la pourriture de la ville. Les parents, Walid et Soraya, la mère de Walid, Zeina, et leurs filles, Tala et Rim, mènent une vie d’isolement idyllique et humble dans leur ancienne maison de famille qu’ils ont transformée en un espace sûr et stérilisé. Cependant, lorsque le gouvernement trouve enfin une solution à la crise, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Badri. Une grande décharge sera construite juste à l’extérieur de leurs terres, accueillant toute la pourriture et les déchets accumulés pendant des années, amenant la réalité à leurs portes verrouillées.
 
©Naz Soltani   EMAD ALEEBRAHIM DEHKORDI IRAN / FRANCE

Emad Aleebrahim Dehkordi est né à Téhéran en 1979. Il étudie le cinéma à l’Université de Arts de Téhéran et au Fresnoy-Studio National des arts contemporains en France où il développe une pratique mêlant films, vidéos et installations. Son dernier court métrage, Lower Heaven, est sélectionné dans de nombreux festivals notamment au TIFF, à Winterthur, à Clermont-Ferrand et au Festival Premiers Plans. Il a récemment été sélectionné au festival Mecal de Barcelone, où il a remporté le grand prix et le prix du jury.

PROJET : CHEVALIER NOIR
Au nord de Téhéran, à flanc de montagne, Amir, 21 ans et Ali, 18 ans, vivent avec leur père dans une ancienne zone bourgeoise de la ville, limitrophe d’un quartier religieux et « nouveau riche ». Après la mort prématurée de sa mère, Amir, qui voit son père, ancien opiomane, comme le seul responsable de leur vie gâchée, cherche à tout prix un moyen de quitter la maison familiale et d’emmener Ali, son frère cadet. Profitant de ses relations avec la jeunesse dorée de Téhéran, il se lance dans un juteux business. Mais une nuit, une simple livraison tourne au chaos et bouleverse le destin des deux frères.
 
  ÉMILIE BRISAVOINE FRANCE

Après des études d’arts appliqués et une expérience de designer, Émilie Brisavoine fait des dessins sur le monde, les femmes et les chiens. Elle apparait ensuite dans La Bataille de Solférino de Justine Triet, puis joue dans Peine perdue d’Arthur Harari, sélectionné à Premiers Plans en 2014. Son premier long métrage, Pauline s’arrache, a été sélectionné à l’Acid (Cannes) et est sorti au cinéma en décembre 2015.

PROJET : DROIT DE VÉTO
SYNOPSIS : Zoé est une guerrière. Enfant de la DDASS, elle s’est battue pour réaliser ses rêves. Et elle y est arrivée : la trentenaire est désormais une brillante vétérinaire, elle vit en couple depuis 10 ans avec JB dans une banlieue parisienne propre et safe. Tout devrait bien aller. Pourtant rien ne va. Entre ses rêves d’enfant et ce qu’elle est devenue, il y a un fossé. Zoé crame, Zoé burne-out. Pour reprendre pied, elle devra trouver sa voie entre les liens du passé, du présent et ceux qu’elle construira...
 
  JULIEN GASPAR-OLIVERI FRANCE

Originaire d’Antibes, Julien Gaspar-Oliveri fait ses classes au théâtre Antibéa dès son plus jeune âge, ainsi qu’à l’ERAC. Après avoir joué Hamlet en 2005 sous la direction de Dominique Czapski, il rejoint Paris où il suit les cours du conservatoire du 11e arrondissement. Il est reçu au concours du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris où il se forme auprès de grands professionnels et se consacre de plus en plus à la mise en scène de pièces de théâtre : Les Trois Sœurs d’Anton Tchékhov, J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne de Jean-Luc Lagarce, Angels in America, Independence… Il joue ensuite dans la série Ainsi soient-ils et au théâtre sous la direction de Didier Bezace et Jean Bellorini. Il réalise également ses premiers courts métrages pour le cinéma et des clips musicaux (Benjamin Siksou). Son dernier film, Villeperdue, obtient le prix du jury et du public au Festival International de Namur en 2016. Le film sort en salle à Paris en 2017 et connait un bon succès critique. À l’automne 2018, Juste la fin du monde ouvrira la saison du Théâtre Antibéa, dans la mise en scène de Julien. Il prépare actuellement un court métrage sur le thème de l’adolescence, L’Âge tendre. Il est jury au conservatoire national en 2018 ainsi qu’à L’École du Nord et dirige des stages de jeu devant la caméra au Cours Florent.

PROJET : SI TU TAPES ÉTOILE
SYNOPSIS : En pleine révolution intime et familiale, Jean, jeune trentenaire, cherche un sens à sa vie et trouve du réconfort auprès d'Anna, prostituée transgenre.
 
  CHRISTELLE LHEUREUX FRANCE

Née en Normandie, Christelle Lheureux vit à Paris. Elle est cinéaste, artiste et enseigne à la HEAD de Genève. Après de nombreuses expositions d'art contemporain en Europe et en Asie avec des installations vidéo, son travail bifurque du côté du cinéma. Ses derniers moyens métrages sont La Maladie blanche, grand prix Côté Court 2012, Madeleine et les deux Apaches (2014) et La Terre penche, prix spécial du jury et prix de la presse à Pantin et prix du scénario à Brive. Le Vent des crocodiles est son premier long métrage.

PROJET : LE VENT DES CROCODILES
SYNOPSIS : Par une nuit chaude et brumeuse qui pourrait tout autant être un rêve, Charlotte rencontre par hasard Simon au bord d'un lac. À la légèreté des premiers instants, durant lesquels se mêlent déjà rêveries et mensonges, succède la peur de souffrir et une chaleur bien trop étrange pour un mois d'avril. Le réel n'est pas toujours ce qu'il prétend. Une chose est sûre : ce soir, c'est la fête au camping. Charlotte s'active à la préparer avec Hugo, un gamin du coin. Et Jun, un coréen de passage et un peu en crise, se mêlera de tout ça sans le vouloir.
 

©Magali Bragard
  CAMILLE LUGAN FRANCE

Née en 1989, Camille Lugan a étudié la philosophie à l'ENS-Ulm, puis le scénario à La Fémis, où elle réalise Karama, Karama, sélectionné à Premiers Plans en 2015. Après une expérience de programmation au Chicago International Film Festival, elle co-écrit des longs métrages pour des auteurs tels que Samuel Doux, Samir Guesmi et Clément Cogitore. En 2018, son court métrage La Persistenteest sélectionné au Festival de Cannes, à la Semaine de la Critique.

PROJET : FUN, FUN, FUN
SYNOPSIS : Plus vite, plus fort, plus libre : telles sont les obsessions de Cheyenne. Coursière à vélo à Paris, elle vit sans peur ni attaches, hormis celles qui la lient à son meilleur ami Tarik. Mais lorsqu'elle fait la rencontre d'Esteban, Cheyenne découvre que la liberté a un prix…
 
  HÉLOÏSE PELLOQUET FRANCE

Héloïse Pelloquet grandit dans l'ouest de la France, qu'elle quitte pour des études littéraires à Paris. Elle intègre La Fémis en 2010, dans la section montage. En 2014, elle réalise Comme une grande, son travail de fin d'études, qui reçoit la mention spéciale du jury à Premiers Plans, L'Âge des sirènes en 2016, prix du jury et mention spéciale pour l'interprétation masculine à Premiers Plans, et Côté coeur en 2018, en parallèle de son travail de monteuse.

PROJET : SOIZIC ET MAXENCE
SYNOPSIS : Soizic, 40 ans, et son mari Antoine sont ostréiculteurs sur une petite île de la pointe bretonne. Un jour de tempête, Maxence, 16 ans, leur nouvel apprenti, débarque sur l’île et dans leurs vies. Les semaines passent à réparer les dégâts de la tempête. Maxence travaille bien, et plaît à Antoine. À Soizic aussi. Jusqu'à ce jour où ils se rendent au mariage de Tony, un ami. Ce jour-là, Soizic s’est faite belle. Ce soir-là, Maxence l’a embrassée. Ainsi débute leur histoire d'amour.