dates festival

LECTURES DE SCÉNARIOS

Scénarios de longs métrages

 

3 scénarios de premiers longs métrages seront lus en public par des comédiens professionnels. Les comédiens seront annoncés en janvier.
En partenariat avec la SACD, la Fondation VISIO et Mauboussin


LUMIÈRE NOIRE
Réalisation
Karim Bensalah
Scénario
Karim Bensalah et Jamal Belmahi
Production
Tact Production, Les Films du Bilboquet
Distribution
Rezo Films


Lu par Victoire Du Bois et Fares Landoulsi
Mardi 25 janvier - 14h15 - Centre de Congrès, espace grand angle - Entrée libre
 
Fils d’un ex-diplomate algérien, Sofiane a vécu sa vie à l’étranger. Aujourd’hui étudiant à Lyon, il est victime d’une décision administrative et vit sous la menace d’une expulsion. Dans l’espoir de régulariser sa situation, il se résout à travailler temporairement pour des pompes funèbres musulmanes.
 
 

  Karim Bensalah / réalisateur

Le premier court métrage de Karim Bensalah, Le Secret de Fatima, est sélectionné et primé dans de nombreux festivals et diffusé sur ARTE. Il réalise ensuite Racine(s), segment du long métrage Paris, la métisse puis se joint au Collectif Tribudom, qui travaille avec les adolescents dans les quartiers populaires de Paris et de sa banlieue. Son dernier court métrage, Les Heures blanches est sa première collaboration avec le scénariste québécois Sébastien Baril.

 
©Morgane Vie
  Victoire Du Bois

Victoire Du Bois débuts au cinéma dans Malavita de Luc Besson en 2012 puis tourne avec Guy Madin dans Spiritismes et La Chambre interdite. Elle joue régulièrement au théâtre sous la direction notamment de Pascal Kirsh, Luc Bondy et Chloé Dabert. En 2016, elle est à l’affiche de Mal de pierre de Nicole Garcia avec Marion Cotillard, présenté à Cannes puis de Call Me By Your Name de Luca Guadagnino avec Thimothée Chalamet, présenté à Venise et nommé aux Oscars. En 2019, elle est la voix de Gabrielle dans J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin et tient le rôle principal dans la série Marianne, diffusé sur Netlix. On la verra cette année dans Roya de Guillaume Renusson, Novembre de Cédric Jimenez et pour ARTE dans Le Monde de demain de Katell Quillévéré et Hélier Cisterne.

 

  Fares Landoulsi

Fares Landoulsi étudie à l’Institut supérieur d’art dramatique de Tunis de 2013 à 2015 avant d’intégrer la classe libre des cours Florent de Paris. Il joue dans plusieurs courts métrages dont Face à la mer de Sabry Bouzid, Le Retour de Charlie Kouka et Omerta de Mariem Al Ferjani et Mehdi Hammane, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2018 et tourne dans le long métrage d’Alexandre Arcady Ce que le jour doit la nuit et de Sonia Chamkhi Narcisse. Il fait partie du casting de la série Messiah, diffusé sur Netflix. 

 
 
LES TEMPÊTES
Réalisation et scénario
Dania Reymond-Boughenou
Collaboration au scénario
Virginie Legeay
Production
Les films de l’autre cougar, Chevaldeuxtrois, La petite prod
Coproduction
Hélicotronc (Belgique), 2horloges (Algérie)

Lu par Shirine Boutella et Amel Hanifi
Mercredi 26 janvier - 14h15 - Centre de Congrès, espace grand angle - Entrée libre
 
D’étranges tempêtes de poussière jaune s’abattent sur Alger et ses alentours. Nacer, un journaliste de 45 ans, couvre le phénomène pour son journal. Alors qu’il constate l’apparition d’événements surnaturels, Fajar, de retour d’exil, s’installe chez lui. Quant à Yacine, son neveu médecin, il se met à entendre les morts. Face à des tempêtes de plus en plus menaçantes, Nacer va devoir dénouer un passé qui le hante.
 
 

  Dania Reymond-Boughenou / réalisatrice

Dania Reymond-Boughenou est une cinéaste franco-algérienne née à Alger en 1982. Sa famille quitte le pays en 1994 pendant la décennie noire pour s’installer à Marseille. Elle étudie à l’École des Beaux-Arts de Marseille et au Fresnoy-Studio national des arts contemporains où elle reçoit le prix Studio Collector pour son film Jeanne. En 2015, son travail est parrainé par Mounir Fatmi au salon Jeune Création. Son moyen métrage Le Jardin d’essai, tourné à Alger en 2016, est présenté dans plusieurs festivals dont Premiers Plans. Les Tempêtes a été sélectionné dans le cadre des Ateliers d’Angers en 2020.

 

  Shirine Boutella

Shirine Boutella débute au cinéma aux côtés de Lyna Khoudri dans Papicha de Mounia Meddour. Le film est présenté à Un Certain Regard et reçoit le César du meilleur premier film en 2020. Elle tourne pour les séries Fugueuse de Jérome Cournuau, Validé de Frank Gastambide, Miskinad’Anthony Marciano et Mehla Bedia, Christmas Flow de Nadège Loiseau et Arsène Lupin avec Omar Sy. Au cinéma, elle fait partie du casting du film Fantasmes de David et Stéphane Foenkinos.

 

  Amel Hanifi

Tout en poursuivant ses études d’ingénieure, Amel Hanifi découvre une passion pour le chant. Après quoi, elle intégrera des groupes de musique comme le groupe Orion, style jazz et rock oriental. Elle sera, par la suite, remarquée lors d’un concert par la metteuse en scène Sonia qui lui proposera un rôle dans sa nouvelle pièce El jamilates, rôle grâce auquel elle recevra le prix de la meilleure interprétation féminine au festival national du théâtre professionnel d’Alger. Après quoi elle enchainera plusieurs productions en passant du théâtre à la télévision et par la suite au cinéma. Installée en France depuis 2016, elle se forme à l’École Internationale Jacques Lecoq ce qui lui permet d’affirmer son univers artistique et créatif et de ce fait, oser l’écriture, la mise en scène et la réalisation, tout en poursuivant sa carrière de comédienne.

 
 
FAIRE FEU
Réalisation et scénario
Lucas Gloppe
Collaboration au scénario
Cyril Brody et Julia Minkowski
Production
CHAZ Productions

Lu par Samuel Theis, Andranic Manet et Marie Colomb
Vendredi 28 janvier - 14h15 - Centre de Congrès, espace grand angle - Entrée libre
 
Paris, 2016 : Ludo est dévoué corps et âme au militantisme d’extrême-gauche depuis son adolescence, Lisa est une institutrice solaire et féministe en couple libre avec Yann. Après trois mois de prison, il découvre l'amour pour la première fois de sa vie avec elle. Mais alors que la clandestinité dont Ludo voudrait s'éloigner le rattrape, Lisa apprend que la maladie qui l'affaiblit depuis l'été est un cancer. Une course contre la montre démarre pour lui transmettre l'élan vital qu'elle lui a insufflé à leur rencontre.
 
 
©Thomas-Smith
  Lucas Gloppe / réalisateur

Après une formation artistique à Penninghen et à la Central Saint Martins, Lucas Gloppe se forme à l’écriture scénaristique à l’Atelier Scénario de La Fémis. Il réalise en parallèle des clips vidéos et un court métrage (L’Émeute qui vient, 2018, sélectionné aux festivals Off-Courts et aux Rencontres du court). Faire feu, son premier long métrage, bénéficie de l’Aide à la réécriture du CNC et est sélectionné aux Ateliers d’Angers 2020. Il poursuit en parallèle le développement de différentes fictions dont Transition, une mini-série bénéficiaire des Fonds d’Aide à l’Innovation. Il travaille finalement comme consultant et scénariste pour d’autres réalisateurs, et comme enseignant d’écriture dramaturgique à l’ESEC.

 
©Philippe Beheydt
  Samuel Theis

Samuel Theis intègre l’atelier scénario de La Fémis avant de réaliser Party Girl, inspiré de la vie de sa mère, dont le scénario a été développé aux Ateliers d’Angers en 2012.  À la frontière entre documentaire et fiction, les membres de sa famille y jouent leurs propres rôles. Le film, co-réalisé avec Marie Amachoukeli et Claire Burger, ouvre la sélection Un Certain Regard en 2014 et obtient la Caméra d’Or. Samuel Theis est également acteur et metteur en scène. Son deuxième long métrage, Petite nature, produit par Caroline Bonmarchand, est présenté en avant-première cette année à Premiers Plans. 

 
©Mathilde Mery
  Andranic Manet

Andranic Manet tient le rôle principal du film de Jean-Paul Civeyrac Mes Provinciales en 2017 pour lequel il est nommé aux Lumières et César du meilleur espoir. On le voit ensuite dans Un vrai bonhomme de Benjamin Parent, Playlist de Nine Antico, Eiffel de Martin Bourboulon, Envole-moi de Christophe Barratier. Il sera à l’affiche cette année de Vacances de Béatrice de Staël et Philippe Barassat, La Montagne de Thomas Salvador, Les Amandiers de Valeria Bruni-Tedeschi, Rascals de Jimmy Laporal-Trésor, À mon seul désir de Lucie Borleteau et pour ARTE Un monde de demain de Katell Quillévéré et Hélier Cisterne.

 
©François Berthier
  Marie Colomb

Marie Colomb débute au cinéma dans Un, deux, trois... de Mathieu Gari puis joue aux côtés de Pierre Deladonchamps dans Vaurien de Cyprien Vial, présenté en sélection officielle à Cannes en 2020. Elle tient le rôle principal dans la mini-série Laëtitia de Jean-Xavier de Lestrade et dans Les Magnétiques de Vincent Cardona, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2021. On la retouvera cette année dans la saison 2 d'OVNI(s) et dans le nouveau film de Rodrigo Sorogoyen As Bestas