du 17 au 26 janvier 2011

ÉVÉNEMENTS

Avant-premières

L'Équipe de secours, en route pour l'aventure !

Janis Cimermanis
2019 - Lettonie - 44mn
Poteriks (Pote), Silinks (Sily) et Bembelates (Bemby), les trois compères de la brigade de secours sont toujours au service de la population. Quel que soit votre problème, ils ont une solution… souvent inattendue. Pour le meilleur, et surtout pour le pire, leurs services se déploient maintenant dans toute l'Europe !

Né en 1950, Jānis Cimermanis a été formé à l'Institut de Théâtre, de Musique et de Cinéma de Leningrad. Ancien metteur en scène au théâtre de marionnettes, il rejoint le Studio AB en 1983 en tant qu'animateur et réalisateur. Différentes compilations de ses courts métrages ont vu le jour, dont les aventures de Munk, Lemmy et compagnie et sa suite Les Nouvelles Aventures de Munk, Lemmy et compagnie en 1998 et SOS Brigade de secours ! en 2002.
Horaires : samedi 18 - 10h15 - Centre de Congrès - Amphi jardin

Abou Leila

Amin Sidi-Boumédiène
2020 - France / Algérie - 2h10
Avec Slimane Benouari, Lyes Salem, Azouz Abdelkader, Fouad Megiraga, Meryem Medjkane

Algérie, 1994. S. et Lotfi, deux amis d'enfance, traversent le désert à la recherche d'Abou Leila, un dangereux terroriste. La quête semble absurde dans l'immensité du Sahara. Mais S., dont la santé mentale est vacillante, est convaincu d'y trouver Abou Leila. Lotfi, lui, n'a qu'une idée en tête : éloigner S. de la capitale. C'est en s'enfonçant dans le désert qu'ils vont se confronter à leur propre violence.

Amin Sidi-Boumédiène a d'abord entamé des études de chimie avant de se lancer dans des études de cinéma, obtenant son diplôme en réalisation du Conservatoire Libre du Cinéma Français de Paris. Il retourne en Algérie en 2008 où il travaille comme assistant réalisateur avant de réaliser fin 2010 son premier court métrage Demain Alger?, puis L'île en 2012 et Serial K en 2014. En 2019, il présente son premier long métrage Abou Leila à la Semaine de la Critique de Cannes.
Horaires : lundi 20 - 20h30 - Grand Théâtre - présenté par Amin Sidi-Boumédiène - réalisateur et Lyes Salem - comédien

Rocks

Sarah Gavron
2019 - Royaume-Uni - 1h33
Avec Bukky Bakray, Kosar Ali, D’angelou Osei Kissiedu, Shaneigha-Monik Greyson, Ruby Stokes, Tawheda Begum, Anastasia Dymitrow, Afi Okaidja, Sarah Niles

Rocks, 15 ans, vit à Londres avec sa mère et son petit frère. Quand leur mère disparaît du jour au lendemain, une nouvelle vie s'organise avec l'aide de ses meilleures amies. Rocks va devoir tout mettre en oeuvre pour échapper aux services sociaux.

Sarah Gavron est une réalisatrice et productrice britannique. Elle est titulaire d'une maîtrise en études cinématographiques de l'Edinburgh College of Art et a réalisé le documentaire Village at the End of the World et les longs métrages This Little Life, Brick Lane et Suffragette.
Horaires : mardi 21 - 20h30 - Grand Théâtre - présenté par Sarah Gavron - réalisatrice

Fais ton cinéma

Francine Filatriau
2019 - France - 52mn
Le jour de la rentrée au collège Costa-Gavras, un élève de 6ème découvre une heure de cinéma par semaine inscrite d'office dans son emploi du temps. Il y retrouve son prof de techno, sa prof d'espagnol, son prof de math ou encore son prof d'histoire qui lui apprendront très sérieusement, que jusqu'à la 3ème, il va pouvoir faire son cinéma.

Francine Filatriau est réalisatrice et directrice de la photographie. Diplômée de La Fémis, elle a travaillé sur les plateaux de cinéastes comme Philippe Kaufmann, Patrice Chéreau, Bertrand Blier, Ron Howard, Claire Denis, Tim Burton… Son expérience et sa curiosité lui permettent de porter un regard singulier sur les classes cinéma du collège Costa-Gavras au Mans.
Horaires : mercredi 22 - 17h00 - Centre de Congrès - Amphi jardin - présenté et suivi d'une rencontre avec Francine Filatriau - la réalisatrice - les producteurs et les protagonistes du film

La Bonne Épouse

Martin Provost
2019 - France / Belgique - 1h48
Avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky, Edouard Baer, François Berléand, Pauline Briand, Lily Taïeb, Anamaria Vartolomei, Marie Zabukovec

Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c'est ce qu'enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère. Ses certitudes vacillent quand elle se retrouve veuve et ruinée. Est-ce le retour de son premier amour ou le vent de liberté de mai 68 ? Et si la bonne épouse devenait une femme libre ?

Après le lycée, Martin Provost rejoint Paris pour devenir comédien. Il joue au théâtre et apparaît au cinéma dans Nea de Nelly Kaplan, ou La Zizanie de Claude Zidi. Années 1980, il monte l'une de ses pièces, Le Voyage immobile, avant d'entrer à la Comédie-Française. En 1997, il passe à la réalisation avec Tortilla y cinema. En 2002, il écrit et réalise Le Ventre de Juliette puis, cinq ans plus tard, Séraphine, qui rafle sept César. Après Où va la nuit en 2011, il revient sur grand écran avec Violette, un biopic consacré à l'écrivaine Violette Leduc.
Horaires : mercredi 22 - 21h45 - Centre de Congrès - Auditorium - présenté par Martin Provost - réalisateur et Juliette Binoche

Petit pays

Éric Barbier
2019 - France - 1h50
Avec Jean-Paul Rouve, Djibril Vancoppenolle, Dayla De Medina

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite soeur, Ana, dans un confortable quartier d'expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d'Afrique brutalement malmené par l'Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l'envahit, l'imprègne, et tout bascule. Gabriel se
croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français...


Diplômé de l'IDHEC, Éric Barbier réalise son premier long métrage, Le Brasier, qui remporte le prix Jean-Vigo. Il réalise ensuite Toreros, Le Serpent avec Yvan Attal et Pierre Richard, Le Dernier Diamant avec Bérénice Bejo, Les Promesses de l'aube avec Charlotte Gainsbourg et Pierre Niney.
Horaires : jeudi 23 - 20h30 - Grand Théâtre - présenté et suivi d'une rencontre avec Éric Barbier - réalisateur

Une mère incroyable

Franco Lolli
2019 - France / Colombie - 1h35
Avec Carolina Sanín, Leticia Gómez et Antonio Martínez

À Bogota, Silvia, mère célibataire et avocate, est mise en cause dans un scandale de corruption. À ses difficultés professionnelles s'ajoute une angoisse plus profonde. Leticia, sa mère, est gravement malade. Tandis qu'elle doit se confronter à son inéluctable disparition, Sylvia se lance dans une histoire d'amour, la première depuis des années.

Réalisateur, scénariste et producteur colombien, Franco Lolli est diplômé de La Fémis. Il a réalisé les courts métrages Como todo el mundo, Grand prix du jury à Premiers Plans en 2008 et Rodri, également sélectionné à Angers. Son premier long métrage, Gente de bien, est présenté à la Semaine de la critique du festival de Cannes en 2014. Après avoir été lu à Angers en 2013, il est présenté en sélection officielle l'année suivante. Son deuxième long métrage, Une mère incroyable, a fait cette année l'ouverture de la Semaine de la Critique.
Horaires : vendredi 24 - 17h00 - Grand Théâtre - présenté par Franco Lolli - réalisateur

Autonomes

François Bégaudeau
2020 - France - 1h52
Ici et là, hors des radars de la représentation majoritaire, des gens, parfois seuls, parfois associés, cultivent des modes de vie, de production, de pensée, de croyance, de soin, en rupture au moins relative avec les manières certifiées conformes. Autonomes se tient dans la compagnie de quelques-uns de ceux-là, en Mayenne et alentours.
« Dans un monde où les discours de ceux qui administrent la société ne font plus illusion face au réel, il est bon de se donner l'accolade. Reconquérir son corps, reconquérir son temps. Se soucier du sens. Songer au pas de côté. Sans morale ni pédagogie,
Autonomes aide dans ce songe, offre l'occasion de penser sa réalité pour se réinscrire dans le réel. » (Olivier Bénazet, novembre 2019)

Né en Vendée en 1971, François Begaudeau est écrivain, dramaturge, critique littéraire et de cinéma.
Il a réalisé deux films autour d'habitants de la Mayenne et alentours, N'importe qui (2016) et Autonomes (2019), s'intéressant à leurs choix politiques et de vie.
Ses deux derniers ouvrages sont "Histoire de ta bêtise" (Pauvert , 2019) et la bande dessinée "Une vie de moche" illustrée par Cécile Guillard (Marabulles, 2019).

Horaires : vendredi 24 - 20h30 - Grand Théâtre - présenté par François Bégaudeau - réalisateur // Pour aller plus loin - une rencontre suivie d'une séance de signature avec François Bégaudeau est proposée le lendemain à 9h30 au Centre de Congrès