du 17 au 26 janvier 2011

COMPETITION

Longs métrages français


L'Époque


Matthieu Bareyre
2018 - France - 1h34
Sortie le 17 avril 2019


Horaires : mercredi 30 - 21h45 - Le Quai - T900 jeudi 31 - 14h15 - Grand Théâtre
Du Paris de l'après-Charlie aux élections présidentielles, une traversée nocturne aux côtés de jeunes qui ne dorment pas : leurs rêves, leurs cauchemars, l'ivresse, la douceur, l'ennui, les larmes, la teuf, le taf, les terrasses, les vitrines, les pavés, les parents, le désir, l'avenir, l'amnésie, 2015, 2016, 2017 : l'époque.
Matthieu Bareyre
Matthieu Bareyre a écrit pour Critikat, Vertigo et la revue Débordements. Son premier court métrage documentaire, Nocturnes (2015), a été sélectionné au Cinéma du réel et aux Rencontres européennes du moyen métrage de Brive. L'Époque, son premier long métrage, est sélectionné en août 2018 au festival de Locarno. Au théâtre, il collabore aux pièces de la metteuse en scène Marion Siéfert.

"Ce moment particulier des 18-25 ans est un temps où l'on se pose des questions fondamentales : est-ce qu'on accepte le monde dont on hérite ou est-ce qu'on prend le temps de l'interroger ? Telle que je l'ai vécue et la vois encore, la jeunesse est un moment très dur : d'un côté, on nous explique que c'est le plus bel âge de la vie ; de l'autre, la parole des jeunes est toujours dénigrée. J'ai entendu toutes sortes de théories au sujet de ma « génération », qu'elle était X, Y ou WTF, apolitique, triste, perdue, immature, consommatrice de drogues et de fringues, accro à la technologie. Alors j'ai pensé un film dans lequel je pourrais mettre tout ce que je n'avais pas pu entendre, dire, voir et montrer depuis mon adolescence ; non pas un film « sur » la jeunesse, mais fait de l'intérieur de la jeunesse, un film où son énergie ne serait pas bridée par la morale ou une vision qui lui serait extérieure ; un film qui ne couperait pas la parole aux jeunes, mais la lui donnerait." Matthieu Bareyre
GENERIQUE


Scénario : Matthieu Bareyre, Sophia Collet
Image : Matthieu Bareyre
Son : Thibaut Dufait
Montage : Matthieu Bareyre, Isabelle Proust, Matthieu Vassiliev
Musique : Soall, Vivaldi, KRS One, Nekfeu, Que, My Brightest Diamond, Fatyo, Swip, Daks le Vrai

Production : Valéry Du Peloux (Artisans du Film), en coproduction avec Cécile Lestrade (Alter Ego Production) et Frédéric Ouziel (ADF l'Atelier)

Distribution : Bac Films

Ventes internationales : Bac Films