du 17 au 26 janvier 2011

HOMMAGES ET RETROSPECTIVES

Maren Ade & Valeska Grisebach

En présence de Valeska Grisebach

En trois films chacune, Maren Ade et Valeska Grisebach sont devenues les plus fortes représentantes de la nouvelle Nouvelle Vague allemande. Toutes deux se sont fait connaître en faisant de leur film de fin d’études un long métrage.
Pour Maren Ade, c’est La Forêt pour les arbres, inédit en France, mais primé au Festival de Sundance et qui raconte l’histoire de Melanie, jeune professeur qui vient d’être mutée dans une ville et qui tente tant bien que mal de se faire des relations. En parallèle de son activité de cinéaste naissante, Maren Ade fonde la société de production Komplizen Film qui va bientôt rassembler et produire grand nombre de talents allemands (Sonja Heiss, Ulrich Köhler, Benjamin Heisenberg) mais aussi internationaux (de Miguel Gomes à Sebastián Leilo).
Pour Valeska Grisebach c’est Mein Stern, un premier long métrage présenté à Premiers Plans en 2002, et qui raconte la relation amoureuse de deux adolescents qui jouent à être mari et femme. L’oscultation d’un couple et la naissance d’un désir qui dérègle tout est au centre du deuxième film de Valeria Grisebach, Désir(s), lui aussi présenté à Angers en 2006.
Everyone Else, le deuxième film de Maren Ade, observe un couple en vacances en état de crise latente. Ours d’Argent à Berlin en 2009, il ne connaît qu’une sortie tardive en France, mais l’on remarque déjà sa singularité. Tout comme dans son film suivant, Toni Erdmann, présenté en compétition officielle au Festival de Cannes, les conflits n’émergent que sous l’angle de la dérision et de l’humour. Pour Maren Ade, ce dernier film est celui de la reconnaissance. Succès critique comme public, il raconte l’histoire d’un père fantasque qui vient s’immiscer dans la vie professionnelle de sa fille afin de la faire réfléchir sur elle-même.
Un an après, c’est au tour de Valeska Grisebach d’être à Cannes et d’avoir droit à une reconnaissance plus grande avec Western. Là encore, comme Toni Erdmann, il s’agit d’un film qui, derrière les relations complexes d’un duo, réfléchit sur les mutations du monde dans lequel nous vivons, en l’occurrence une Europe encore inégalitaire.



Maren Ade

Der Wald vor lauter Bäumen
Allemagne - 2003
Alle anderen
Allemagne - 2009
Toni Erdmann
Allemagne / Royaume-Uni / Roumanie - 2016
 

Valeska Grisebach

Berlino
Allemagne - 1999
Mein Stern
Allemagne / Autriche - 2001
Sehnsucht
Allemagne - 2006
Western
Allemagne / Bulgarie / Autriche - 2017