du 17 au 26 janvier 2011

HOMMAGES ET RÉTROSPECTIVES

L'Évasion

Si, par définition, une évasion est le fait pour un prisonnier de s'échapper de la prison où il est détenu, le Festival Premiers Plans a désiré repousser un peu les barreaux et faire entrer quelques outsiders. C’est le cas de Buster Keaton qui dans Sherlock Junior (1924) s’évade… par la pensée ! Pour le reste, vous trouverez quelques grands classiques du film d’évasion à commencer par deux légendaires du cinéma français Un condamné à mort s’est échappé (1956) de Robert Bresson et Le Trou (1960) de Jacques Becker. Chacun à leur manière sont des films-expériences, à voir absolument en salle, pour ressentir l'abnégation des personnages, la répétition de leur geste et la maîtrise du rythme qui crée une sorte de réalité alternative.


L’évasion peut aussi prendre le chemin du road-movie enflammé comme la cavale libertaire de Thelma et Louise (1991) ou le drame français Le Petit Prince a dit de Christine Pascal (1992). Elle peut aussi prendre la forme d’une émancipation contre une emprise néfaste et un enfermement psychologique, comme dans Mustang (2015) de Deniz Gamze Ergüven. Quinze films qui ont pour point commun des élans de vie impossible à contenir !



Le Trou © 1960 Studiocanal Magic Film S.P.A Thelma et Louise