du 17 au 26 janvier 2011

RENCONTRES

Tables rondes

 
 

L'heure Critique

La relève du paysage critique en France

Au moment où la presse papier se vend de plus en plus difficilement, deux revues de cinéma ont vu le jour et se sont imposées : So Film en 2012 et La Septième Obsession en 2015. En parallèle, le site Critikat, découvreur de nouvelles plumes depuis plus de 15 ans, a changé de rédacteur en chef et a opté pour une éditorialisation partiellement mensuelle. Une autre revue web, Les Écrans Terribles, s’est créée avec le désir d'affranchir les exigences de rendu. Enfin, c'est une critique venue d'ailleurs, correspondante en France de la revue américaine Film Comment, qui nous parlera des différences de réception des films et de la pratique critique entre la France et les États-Unis. Une occasion privilégiée de rencontrer et d'interroger les nouveaux acteurs de la pensée du cinéma.

Modéré par Antoine de Baecque, historien, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, actuellement professeur à l’ENS. En présence de Thomas Aïdan (La Septième Obsession), Fernando Ganzo (So Film), Josué Morel (Critikat), Fairouz M’Silti (Les Écrans Terribles) et Yonca Talu (Film Comment).


Jeudi 23 janvier - 10h - Centre de Congrès, espace Grand Angle - Entrée libre
 
 
 

Plateformes VOD / Éditorialisation

Rencontre autour de l’émergence des plateformes en général et de leurs entreprises d’éditorialisation des oeuvres en particulier. La Cinetek propose en effet un large choix autour de films choisis et présentés par des réalisateurs du monde entier quand Mubi présente chaque jour un nouveau film à ses abonnés dans une logique de cycles et de découvertes.

Avec Jean-Baptiste Viaud, délégué général de La Cinetek et Sanam Gharagozlou de Mubi.

Jeudi 23 janvier - 11h30 - Centre de Congrès, espace Grand Angle - Entrée libre
 
 
 

Le Cinéma d'animation à l'âge adulte ?

En partenariat avec Nouvelles Écritures pour le Film d’animation

Le récent succès des films Les Hirondelles de Kaboul et J’ai perdu mon corps confirme l’intérêt grandissant du public pour un cinéma d’animation innovant et exigeant.
À l’occasion du lancement de Blink Blank, nouvelle revue du film d’animation, la table ronde analyse cette nouvelle tendance :
- Comment écrit-on et produit-on des films d’animation de long métrage à destination des adultes ?
- Quel espace de programmation pour ces films ?

Avec Marc Du Pontavice, producteur et fondateur de XILAM (sous réserve), Xavier Kawa-Topor, délégué général de NEF animation, Dimitri Granovsky, président des Éditions Granovsky, Claude Barras, réalisateurs et scénaristes de films d’animation, Jean-Paul Commin, secrétaire général des European Animation Awards (Emile Awards)  et Claude-Éric Poiroux, directeur général d’Europa Cinemas.

Vendredi 24 janvier - 10h30 - Centre de Congrès, espace Grand Angle - Entrée libre
 
 
 

Cinéma et développement durable

En partenariat avec la Mission développeent durable du Ministère de la Culture, La Plateforme, l’ADEFI et le Bureau d’Accueil des Tournage

Les enjeux environnementaux sont devenus une question majeure pour le monde de la création et de la culture, défis face auxquels les publics des salles et des écrans portent une attention croissante. L’objet de cette rencontre concerne toute la filière audiovisuelle, de l’écriture du scénario jusqu’à la projection sur tous supports ; l’objectif est de partager les constats et les bonnes pratiques, et surtout de convaincre de l’urgence d’agir vite, plus et mieux. Comment changer les usages et processus non responsables du secteur, c’est ce qui est attendu de chaque professionnel, mais il faut aussi faire évoluer les décideurs, État, CNC et collectivités..., vers l’éco-conditionnalité ou toute modification règlementaire permettant de diminuer l’empreinte écologique de l’audiovisuel. D’autres champs artistiques comme les spectacles vivants ou les musées se sont déjà emparé avec succès de cette démarche, les industries culturelles telles le livre ou les musiques, plus récemment la mode, relèvent le défi et s’y attellent. Au-delà de quelques ateliers en Pays de la Loire qui se sont penchés en 2019 sur le sujet de la production, c’est toute la chaine du cinéma, art et industrie, qui doit passer à l’action.

Avec Carole Scotta, productrice, Haut et Court, Xavier Lardoux, directeur du cinéma, CNC, Caroline Julliard-Mourgues, Commission nationale du Film France, Mathieu Delahousse - Secoya Eco-Tournage, Colin Destombe, diplômé Fémis en production, Pauline Le Floch, responsable du Bureau d’Accueil des Tournages des Pays de la Loire et Claude-Éric Poiroux, directeur général d’Europa et Cinemas.
Modéré par Monique Barbaroux, administratrice générale honoraire au ministère de la Culture.

Vendredi 24 janvier - 14h15 - Espace Grand Angle, Centre de Congrès - Entrée libre