du 17 au 26 janvier 2011

RENCONTRES

Tables rondes, conférences, leçons de cinéma, masterclass

Rencontres ouvertes à tous en entrée libre, dans la limite des places disponibles
 


MUSIQUE ET CINÉMA

Dimanche 27 janvier | 10h30 | le Quai - T400
Leçon de cinéma avec Pierre Salvadori, réalisateur, Camille Barbaz, compositeur et animée par Benoît Basirico, journaliste
En partenariat avec la Sacem


LA MUSIQUE DANS LE CINEMA DE COSTA-GAVRAS

Lundi 28 janvier | 17h | Grand Théâtre
« La musique de mes films est un personnage, au même titre que les principaux acteurs. Elle établit un dialogue avec les autres personnages, avec les situations qu’elle accompagne, jusqu’à la contradiction. Jusqu’à l’agression, s’il le faut. » Ce rapport à la musique, c’est celui de Costa-Gavras qui, dès Compartiment tueurs, noue une relation de fraternité avec les compositeurs les plus importants de son époque : Michel Magne, Mikis Theodorakis,  Eric Demarsan, Vangelis, Gabriel Yared, Georges Delerue, Philippe Sarde… Le combat de ses personnages, en quête de justice et de vérité, s’incarne dans une première musique, celle du dialogue, des mots (ceux de Jorge Semprun, Franco Solinas, Jean-Claude Grumberg), et dans une seconde, avec des notes, celle de ses compositeurs. Cette conférence, précisément, mettra en lumière cet aspect méconnu des films de Costa-Gavras : l’intégration de la musique comme un élément à part entière de son écriture, ce qu’elle doit exprimer avec, pour ou contre  l’image. Le cinéaste sera rejoint par le compositeur Armand Amar, auquel le relie un compagnonnage inconditionnel depuis Amen, en 2001. A travers les extraits qui illustreront leurs propos, il s’agira autant de regarder le cinéma de Costa-Gavras que de l’écouter. Stéphane Lerouge
Masteclass avec Costa-Gavras et Armand Amar, compositeur, animée par Stéphane Lerouge, spécialiste de la musique pour l'image


Premiers pas : à la rencontre des auteurs

Lundi 28 janvier | 15h | le Quai - Club Bouvet
Dans la continuité des différentes opérations soutenues par la SACD, cette rencontre est organisée en présence de Guillaume Gouix, comédien, scénariste et réalisateur (sélectionné dans la section Lecture de scénario long métrage 2019), Chabname Zariâb, auteure, scénariste et réalisatrice (programme Talents en court) et Léa Mysius, membre du jury long métrage.
Rencontre animée par Isabelle Meunier, responsable du service de négociation des contrats à la SACD.
En partenariat avec la SACD


L'Art du temps

Mercredi 30 janvier | 10h30 | le Quai - T400
Le cinéma, art de l'image, est aussi un art du temps : en racontant une histoire, il fait naître des attentes, recourt à des retours en arrière, ralentit ou accélère le rythme. Il peut explorer temps passé ou temps futur, nous plongeant ainsi dans une toute autre époque que la nôtre. Parfois il nous fait ressentir l'expérience de l'écoulement du temps et des palpitations de la vie…
Leçon de cinéma animée par Louis Mathieu, président de l'association Cinéma Parlant


La Nouvelle Vague du cinéma roumain

Mercredi 30 janvier | 14h | le Qu4tre
Au début des années 2000, venus de Roumanie, des réalisateurs trentenaires en colère racontent le monde de leurs vingt ans, avant ou après la «révolution» et la chute de Ceaușescu. Les films de Cristi Puiu, Corneliu Porumboiu, Cristian Mungiu et quelques autres, raflent tous les prix dans les grands Festivals, attirent l'attention et lancent l'idée qu'une Nouvelle Vague est née. Moins qu'un courant -ils se connaissent tous mais ne partagent pas de programme, de charte-, ils sont des « réalisateurs désespérés » selon le mot de Puiu. Ils ont en commun un passé douloureux et un présent compliqué. Et l'urgente envie de faire des films, amples, puissants... Envie contagieuse. Puisqu'aujourd'hui encore le cinéma roumain a des choses à nous dire...
Conférence animée par Isabelle Danel, journaliste et critique de cinéma
En partenariat avec la Maison de l'Europe - Europe Direct


Watching music : contributions à l'analyse et aux enjeux des clips de pop music

Mercredi 30 janvier | 17h | Joker's Pub
Avec la multiplication des usages internet, le clip est devenu omniprésent. Mais d'où vient-il ? Quel est son rôle dans les plateformes de streaming vidéo, la création et l'évolution des modes de consommation ? La revue de recherche interdisciplinaire sur les musiques populaires Volume! a réalisé un dossier sur le sujet, sous la direction de Marc Kaiser.
Avec Marc Kaiser, maitre de conférences en information communication et chercheur au CEMTI.
Modéré par Gérôme Guibert, co-fondateur de Volume!, maitre de conférences en sociologie et chercheur à l'Irmeccen.
En partenariat avec la revue Volume ! et le Joker's


le T-shirt, vedette au cinéma

Jeudi 31 janvier | 10h | Le Qu4tre
Les écrans de cinéma reflètent les multiples tendances sociologiques, culturelles et psychologiques du T-shirt, illustrées de film en film par les personnages qu'incarnent actrices et acteurs. Vaillant centenaire, aujourd'hui récupéré par les marques de mode, des plus populaires aux plus luxueuses, le T-shirt ne cesse de transmettre des messages artistiques ou sociétaux. Des extraits de films mettront les valeurs particulières de cette pièce, un « basique » dont le cinéma a fait une « légende ».
Conférence animée par Nicole Foucher, Maître de conférences Mode et Cinéma - ESMOD Paris.
En partenariat avec le CNAM Pays de la Loire Institut Colbert


[Ne] tirez [pas] sur le pianiste

Jeudi 31 janvier | 18h30 | la collégiale Saint-Martin
Cette leçon publique des jeunes chanteurs de la Maîtrise est un clin d'oeil au Festival qui programmait la Nouvelle Vague et François Truffaut pour sa première édition en 1989. Les chanteurs inviteront le public à les seconder dans cette odyssée.
Proposé par la Maitrise des Pays de la Loire du collège La Cathédrale-La Salle d'Angers, la collégiale Saint-Martin et le Département de Maine-et-Loire


MICHAEL DUDOK DE WIT

Vendredi 1er février |10h | le Quai - T400
Leçon de cinéma avec le réalisateur animée par Xavier Kawa-Topor, directeur général NEF Animation


La rencontre des cultures sur un territoire : quelles identités communes ?

Vendredi 1er février| 16h30-18h30 | le Qu4tre
A Belle-Beille, Les Libres Filmeurs accompagnent la rencontre culturelle, immersive et empathique entre habitants et nouveaux arrivants : plusieurs ateliers issus des arts visuels façonnent ainsi un visage singulier et mouvant du quartier. Un échange interculturel, en regards croisés, qui valorise autant la synergie des forces créatrices du territoire (réfugiés, habitants, centres sociaux, entreprises…) que leur place au sein du patrimoine angevin. La rencontre est ponctuée des 4 films réalisés en 2018.
Avec Mohamad Alelewi et Ibrahim El Mezi, réalisateurs et nouveaux arrivants, Chloé Netter, Johan Neveu et Stéphane Le Grand encadrants musique, cinéma et design graphique, Charline Barouki du CeLFE de l’Université d’Angers, Gilles Buron de Pôle in 49.
En présence des partenaires de la plateforme de stage du collège Jean Vilar, d’étudiants en DUEF de l’option court métrage, d’habitants et associations de la commission dynamique culturelle de Belle-Beille.
Animé par Pénélope Lamoureux et Evline Kanber des Libres Filmeurs.
Organisé par l'association angevine Les Libres Filmeurs
Programme détaillé


DÉBAT SUR LES FILMS EN COMPÉTITION

Samedi 2 février | 13h45-15h15 | Grand Théâtre - forum des réalisateurs
Ce qui se voit, ce qui se dit, ce qui se cache : des psychanalystes rencontrent des réalisateurs
Avec des réalisateurs en compétition, Gérard Seyeux, psychanalyste, Alexandra Boisseau, psychologue, Thibaut Bracq, programmateur du Festival. Animé par Dominique Fraboulet, psychanalyste.
En partenariat avec l'Association de la Cause Freudienne d'Angers
Plus d'infos