du 17 au 26 janvier 2011

ESPACE ENSEIGNANTS

L'Art du temps


Ascenseur pour l'échafaud


Louis Malle
1958 - France - 1h31

A partir de la 3e
Horaires : lundi 28 - 13h45 - Multiplexe - 2 jeudi 31 - 22h00 - Multiplexe - 1
Ancien officier travaillant pour un riche industriel nommé Simon Carala, Julien Tavernier assassine son patron selon un plan établi avec la jeune épouse de celui-ci, Florence. Tout se déroule parfaitement, jusqu'à ce que Julien se retrouve coincé dans l'ascenseur au moment où le portier coupe le courant…
Louis Malle réalise à 25 ans Ascenseur pour l'échafaud, son premier film de fiction. Fondé sur une intrigue policière, le film renferme, sous forme embryonnaire, les thèmes qui s'avéreront chers au cinéaste par la suite : l'hypocrisie bourgeoise, le jazz, le suicide, la passion charnelle ou le refus du jugement moral. « J'étais vraiment tiraillé entre ma prodigieuse admiration pour Bresson et la tentation de faire un film à la Hitchcock. Il y a donc dans Ascenseur pour l'échafaud un balancement de l'un à l'autre. » (Louis Malle). Le film imposa aussi au cinéma le talent de Jeanne Moreau, contribuant à façonner le personnage emblématique qu'elle allait devenir dans les années 1960, et reste encore dans les mémoires pour la formidable performance improvisée de Miles Davis.
Ascenseur pour l'échafaud
Ascenseur pour l'échafaud
FICHE PEDAGOGIQUE


Aller sur le site
AUTOUR DU FILM


Leçon de cinéma - L'invention du temps
Mercredi 30 janvier
10h - Le Quai - T400
Le cinéma, art de l'image, est aussi un art du temps : en racontant une histoire, il fait naître des attentes, recourt à des retours en arrière, ralentit ou accélère le rythme. Il peut explorer temps passé ou temps futur, nous plongeant ainsi dans une toute autre époque que la nôtre. Parfois il nous fait ressentir l'expérience de l'écoulement du temps, et toutes les palpitations de la vie…
animée par Louis Mathieu, président de l'association Cinéma Parlant.