du 17 au 26 janvier 2011

ESPACE ENSEIGNANTS

Collèges / Lycées


La Cité des enfants perdus


Marc Caro, Jean-Pierre Jeunet
1995 - France / Allemagne / Espagne - 1h52

A partir de la 4e
Horaires : samedi 26 - 14h00 - Multiplexe - 1 - présenté par Marc Caro mardi 29 - 22h00 - Les 400 coups S5
Krank, un étrange personnage vit entouré de clones et d'autres personnages encore plus étranges sur une plate-forme en mer perdue dans le brouillard. Krank, doit, pour ne pas vieillir trop vite, voler les rêves des enfants. C'est pour cela qu'il les enlève de la cité portuaire.
Artiste éclectique, Marc Caro débute comme dessinateur et rédacteur dans les revues Métal hurlant et Fluide glacial à la fin des années 70. Très vite, il rencontre Jean-Pierre Jeunet avec lequel il réalise deux courts métrages, L'Évasion (1978) et Le Manège (1979), avant de s'attaquer à leur premier moyen métrage fantastique, Le Bunker de la dernière rafale en 1981. C'est aussi la première fois que l'on peut le voir en tant qu'acteur. Avec Jeunet, il commence l'écriture de La Cité des enfants perdus, mais faute de budget, le script restera longtemps au fin fond d'un tiroir. Pendant quelques temps, Il réalise plusieurs courts métrages d'animation, toujours dans la même veine surréaliste. Il en profite aussi pour réaliser des spots publicitaires, un clip sur Indochine ainsi que des génériques pour des émissions. Il retrouve Jeunet en 1991 pour le fantastique Délicatessen, leur véritable premier long métrage. Avec cette œuvre, ils remportent le César de la meilleure première œuvre ainsi que le César du meilleur scénario original ou d'adaptation. Ils peuvent enfin réaliser La Cité des enfants perdus en 1994. On lui doit aussi affiches, musiques et scénographies pour les chorégraphes Régine Chopinot et Philippe Decouflé et la direction artistique de nombreux films.
La Cité des enfants perdus
La Cité des enfants perdus