du 17 au 26 janvier 2011

AUTRES PROGRAMMATIONS

De la photographie à l'image en mouvement

 

Exposition photos : Bulles de silence - Laurence Leblanc

Carte blanche à Gens d'images
Galerie Dityvon | BU st serge |Université d'Angers
Du 20 janvier au 15 avril | vernissage : 20 janvier - 12h30
Entrée libre | ouvert du lundi au dimanche

Chaque année, l’exposition proposée à la Galerie Dityvon permet de faire le lien entre la photographie et l’image en mouvement. Depuis plusieurs années, un fidèle partenariat avec l’association Gens d’Images offre l’opportunité d‘exposer un photographe lauréat du prestigieux prix Niépce : dernièrement, Bertrand Meunier, avant lui, Keiichi Tahara ou encore Claudine Doury.
En 2016, Gens d'Images a récompensé Laurence Leblanc pour l’ensemble de son œuvre. Remarquée pour ses photographies sur le Cambodge, l’Afrique ou encore l’enfance, c’est la question de l’altérité qui anime cette photographe aux élans humanistes.
Une exposition proposée par l'Université d'Angers
  Rendons le possible © Laurence Leblanc
 

Rencontres et projections

Vendredi 20 janvier | Espace Culturel de l'Université d'Angers | entrée libre
 

11h-12h : CARTE BLANCHE AUX ECOLES SUPERIEURES D'ART - PROGRAMME 1

Une projection de films réalisés par les étudiants de l'École nationale supérieure d'art de Bourges (Ensa Bourges), l'École Supérieure d'Art et de Design Toulon Provence Méditerranée (ESADTPM), The Glasgow School of Art (GSA - Ecosse) et l'Ecole supérieure des beaux-arts TALM.
Une sélection de films réalisés par les étudiants des Écoles Supérieures d'Arts de Glasgow, Bourges, Le Mans et Angers


Horaires : vendredi 20 - 11h00 - Espace culturel - suivi d'une rencontre avec certains des réalisateurs - Entrée libre
durée : 49mn
Wër�

Wër

Flora Hommand, Pierre Grandclaude
2016 - France - 13mn
École : Ensa Bourges
Le film cherche à mettre en relation l'étrangeté géographique des îles avec des récits mystiques qui expliquent des phénomènes naturels par une présence divine. Par ce biais nous souhaitons donner à voir l'imaginaire poétique qui se dégage du paysage et la manière dont les hommes en font un lieu de culture, un terreau spirituel.
Machine organique

Machine organique

Sacha Cardin
2016 - France - 03mn
École : TALM-Angers
Nous sommes constamment connectés à n'importe quelles machines, sommes-nous en train de devenir des hommes bioniques ou bien des machines biologiques ? Cette dérive graphique est une interprétation de notre relation, presque fusionnelle, avec la machine. Pour mettre en scène ce jeu de rencontre, j'ai représenté le corps dans sa composition générale et les différents composants d'une machine. Les deux éléments évoluent dans un espace encore inconnu et semblent fusionner. On y observe les frontières entre le naturel et l'artificiel, le biologique et l'automate, disparaître. Je traite cette idée en exploitant graphiquement la possible métamorphose d'un corps en post-humain.
Letters From Faraway

Letters From Faraway

Namratha Thomas
2016 - France - 08mn
École : TALM-Le Mans
Letters from far away présente une série de photographies visuellement dissociatives qui ont été prises en France par Namratha. Ces images sont accompagnées de la lecture d'une lettre personnelle reçue d'un ami inconnu français à une époque où elle vivait loin. L'appareil photographique de Namratha tente de comprendre la France en tant qu'étrangère en cherchant simplement à connaître un territoire inconnu et en même temps en essayant de retrouver des traces de la France qui sont décrites dans la lettre de son ami.
Circle�

Circle

Maria Blom
2016 - Grande-Bretagne - 02mn
École : Glasgow School of Art
Le spectateur est présenté avec une toile circulaire rose et la procédure initiale du processus de peinture. On retrouve des fragments audibles de l'interview de Frank Stella (1973) dans Painter's Painting dans laquelle il discute de ses préoccupations sur l'examen critique et le manque de crise personnelle.
Objects

Objects

Maria Blom
2016 - Grande-Bretagne - 06mn
École : Glasgow School of Art
Le spectateur est présenté avec un angle d'appareil photo fixe et statique dans lequel Maria marche en testant diverses compositions et combinaisons d'objets sculpturaux extraits d'une collection spécifique et placé sur une plinthe. L'audio dans la vidéo est Maria récitant un script dans lequel elle discute de ses inquiétudes ou de ses insécurités pour chaque composition.
Westmoreland Rocks

Westmoreland Rocks

Siân Collins
2016 - Grande-Bretagne - 10mn
École : Glasgow School of Art
Un film sur un groupe de roches dans un parc communal sur la rue Westmoreland à Govanhill, Glasgow. Le travail explore ce que ces roches signifient pour la communauté locale et les gens qui vivent dans la vue directe de celles-ci. Filmées à partir des maisons des résidents qui ne les regardent plus, les roches sont vues de multiples perspectives, avec des voix des résidents que l'on entend au cours de la séquence vidéo. Siân a interviewé les habitants, et des mois plus tard, les a invités à dire leurs mots à nouveau.
Lenin’s Ear

Lenin’s Ear

Holly Mc Lean
2016 - Grande-Bretagne - 07mn
École : Glasgow School of Art
La réalisatrice du documentaire trouve l'oreille de Lénine dans un parc. Elle avait voyagé en Russie à la recherche de celle-ci, mais accidentellement l'a fait tomber dans l'herbe. Maintenant, elle doit vérifier comment elle est arrivée là et d'où elle venait. Et plus fondamentalement, est-ce vraiment l'oreille de Lénine ?


14H30-16H : RENCONTRE et PROJECTION AVEC LAURENCE LEBLANC

Animée par Nathalie Bocher-Lenoir, déléguée du prix Niépce et présidente de Gens d'images et Dominique Sagot-Duvauroux, professeur à l'Université d'Angers.
durée : 34mn
Bulles de silence

Bulles de silence

Laurence Leblanc
2015 - France - 19mn
Le film « Bulles de silence », est le fruit d'un projet au long cours. Mêlant images fixes, animées et voix off, Laurence Leblanc juxtapose deux espaces temps et deux sujets apparemment distincts : introspection de son voyage au Ghana d'une part, et portrait d'enfants allophones nouvellement arrivés à Paris d'autre part. Outre la frontalité du cadrage et le grain de l'image, quels liens entre les autoportraits de la photographe, sorte de carnet de voyage intérieur, et le témoignage lumineux de deux enfants déracinés ayant dû fuir leur pays ? Manon Demurger
Famous Mares

Famous Mares

Laurence Leblanc
2016 - France - 15mn
Ce travail est né d'une rencontre, entre une petite sculpture en bronze, représentant un poulain venant du Burkina Faso et un album photographique issu du fonds d'archives consacré au cheval conservé à la médiathèque de Deauville. Croisement du proche et du lointain que l'oeuvre de Laurence Leblanc ne cesse d'explorer, l'ailleurs nous ramenant sans cesse au familier.


16h30-17h15 : Regards périphériques

Une programmation de courtes vidéos qui ne privilégie pas la narration comme élément prioritaire de l'enjeu filmique.
La programmation se construit avec l'Ecole supérieure des beaux-arts TALM–Angers, les Galeries de l'Université d'Angers et le collectif Blast.


Un programme de courtes vidéos qui ne privilégient pas la narration comme élément prioritaire de l'enjeu filmique.
En partenariat avec l'Ecole supérieure des beaux-arts TALM, le collectif Blast et l'Université d'Angers


Horaires : vendredi 20 - 16h30 - Espace culturel - Entrée libre
durée : 23mn
Reasons to Be Glad

Reasons to Be Glad

Jeffrey Scher
1980 - Etats-Unis - 04mn
Il y a de nombreuses raisons d'être heureux : la musique, les images, le rythme de l'animation... Ce film est un hommage à la vie, au cinéma et aussi à Xavier Cugat.
Form Phases IV

Form Phases IV

Robert Breer
1954 - Etats-Unis - 03mn
Le dernier et le plus raffiné des films de la série consacrée au déplacement des formes abstraites. Sur un fond, des rectangles et des formes arrondies de papiers découpés s'animent. Sur un rythme contrapuntique, une forme sort à mesure qu'une autre apparaît. Rien ne se perd, tout se transforme.
Transfer

Transfer

Angela Melitopoulos
1991 - France - 12mn
Les images de cette vidéo ont été tournées en basse lumière dans le métro parisien. L'homme est guidé par la machine dans le monde du rêve éveillé. Il est dans un état permanent de séduction. Les moments enchaînés de la rencontre. La machine ou la foule emporte "l'autre", l'homme reste anonyme, il se crée un sentiment d'impuissance qui est compris comme sensation, comme expérience sans mémoire. C'est dans ce monde-là que se mêlent les images médiatiques.
En travaux

En travaux

Pierre-Yves Cruaud
2001 - France - 02mn
Une surface noire et vierge d'un écran va se laisser habiter par une suite d'images et de sons provenant tous des travaux actuels servant à l'édification de la Sagrada Familia. Des images diverses (échafaudages, tuyaux...) sont prélevées, découpées puis isolées de leur format d'origine mais la technique combinatoire du montage les ressoude. Même si la rythmique est aléatoire, l'effet de figuration se met en place jusqu'à tisser un motif audiovisuel proche du patchwork. L'énergie des impacts sonores sert de ciment à l'enchaînement des images morcelées. L'assemblage des images raconte l'histoire de l'édification de ce lieu. La bande-son est composée de bruits concrets (martèlements, sons métalliques...) qui ne se juxtaposent jamais alors que les images se croisent et se superposent. Les bandes-images représentent une réalité sociale à travers les cadrages des outils de travail contribuant à l'édification architecturale d'un grand bâtisseur. L'assemblage de ces images et de ces sons crée un tissu visuel et sonore transformant le montage en mixage. En définitif, cette perception de la Sagrada Familia prend la forme d'un objet mental et rythmique.
Julie in the Box - série

Julie in the Box - série

Julie C. Fortier
1999 - France - 02mn
La série rassemble les travaux suivants : Shift, 1999, 1'30 | Mechanical Rodeo, 2000, 1'30 | Line Up, 2001, 1'30 | Blizzard, Blizzard, 2000, 3'30 | C'est pas grave, 2002, 0,40'.
Visant à interroger l'acte de figuration, le travail de Julie C. Fortier décompose sous forme de vidéo-performances le figement de son image et sa réanimation. Elle construit pour cela des situations dans lesquelles elle s'expose à une série d'épreuves qui recourent à des effets spéciaux élémentaires, produits le plus souvent lors des tournages. Par leur cadrage rigide, ses vidéo-performances se présentent comme le constat d'une série de manipulations qui affectent son image.



17h15-18h15 : CARTE BLANCHE AUX ECOLES SUPERIEURES D'ART - PROGRAMME 2

Une sélection de films réalisés par les étudiants de l’Ecole supérieure des beaux-arts TALM, l’École nationale supérieure d'art de Bourges (Ensa Bourges), l’École Supérieure d'Art et de Design Toulon Provence Méditerranée (ESADTPM), The Glasgow School of Art (GSA - Ecosse).
Une sélection de films réalisés par les étudiants des Écoles Supérieures d'Arts de Glasgow, Toulon, Bourges, Le Mans et Angers.


Horaires : vendredi 20 - 17h15 - Espace culturel - suivi d'une rencontre avec certains des réalisateurs - Entrée libre
durée : 39mn
Round Here�

Round Here

Olga Kaliszer
2016 - Grande-Bretagne - 10mn
École : Glasgow School of Art.
Promenade dans la ville.
Too Sad To

Too Sad To

Lisa Robert
2016 - France - 09mn
École : Esba TALM-Angers
Chaque plan d'un extrait sélectionné dans une série est synthétisé en une couleur unie et représentative. Le rythme du montage est respecté. Le traitement du son suit une même logique d'occultation : toutes les phrases sont coupées pour ne révéler que le reste. Le « reste » de cette extrême altération vient suggérer pudiquement et donner des indices, à propos d'une situation où les mots et les images sont finalement vains. Le titre fait référence à l'œuvre de Bas Jan Ader : I'm Too Sad to Tell You, 16mm, 03'30, 1971.
Binary Composition

Binary Composition

Eunbin Choi
2016 - France - 03mn
École : Ensa Bourges
La vidéo montre des textes anagrammatiques (composés des alphabets A, H, I, S, T et W). Les lettres individuelles ont leur propre code binaire (un système de numérisation de 8-bit utilisant la base 2, ceux-ci ne pouvant prendre que deux valeurs, notées par convention 0 et 1). Chaque lettre donne son propre rythme en fonction du système binaire. À la suite de l'anagramme des mots, les lettres s'harmonisent en rythme.
Le Spectacle obligatoire

Le Spectacle obligatoire

Lucie Cros
2016 - France - 08mn
École : Esba TALM-Le Mans
"Des questions. Des hypothèses. Un son strident. Puis la voix. L'interprète se glisse dans les mots de Malone. L'univers de Samuel Beckett. L'innommable. Pourtant.
Elle porte un imperméable rouge, assise dans un bac de douche, l'eau ruisselle. Elle double l'acteur dans un jeu où l'absurde dialogue avec des objets triviaux, une plante, une chaise. Elle, derrière le panneau translucide, un autre écran, puis l'œil. Au fil des plans se lisent tour à tour, la solitude, le doute, la peur peut-être. Au cœur d'un spectacle, elle est la participante d'une répétition qui finit par proposer une boucle. Elle incarne une proximité, celle d'un cri intérieur où les mots même perdent tout sens dans son existence."

Sans titre

Sans titre

Sarah Abd Ali
2016 - France - 04mn
École : ESADTPM
Une image plane sans perspective renvoyant à la platitude de l'écran, sans histoire. Le mouvement de l'optique et le défilement de la surface filmée crée un déphasage semblable à celui de la musique répétitive. Par la vitesse et l'espace restreint du plan, notre cerveau décompose le mouvement, l'image, créant ainsi un effet de déphasage, qu'on retrouve dans la musique de Terry Riley, par exemple, ou dans Piano Phase de Steve Reich.
Experience Accentuated by Modern Technologies

Experience Accentuated by Modern Technologies

Cathie Bagoris
2016 - France - 05mn
École : Esba TALM-Angers
La technologie moderne digère l'Individu, le mastique, le coupe, le découpe et le redécoupe en des milliers, millions, milliards d'ondes, points, pixels, données, bits. Elle le, elle nous broie, à chaque fois, nous décompose, nous absorbe et nous excrète. Qu'excrète-t-elle alors ? Expérience de la technologie moderne, vérification en direct des propos de Derrida sur « la trace ». « Il y a trace dès qu'il y a expérience, il n'y a pas d'expérience sans trace ». Pour Derrida, c'est un fantôme qui est excrété.