Arnaud Desplechin débute avec La Vie des morts, sélectionné à Premiers Plans en 1991. Il y est aussi présent pour la lecture du scénario La Sentinelle, tous deux primés au Festival. Pour Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle), il fait appel à nouveau à Mathieu Amalric. En 2000, il réalise Esther Kahn puis Léo en jouant « Dans la compagnie des hommes ». En 2004, Rois et Reine remporte le prix Louis Delluc. Pour L'Aimée, il filme sa propre famille et enchaîne avec Un conte de Noël. Tourné aux États-Unis, Jimmy P. est sa sixième sélection à Cannes. Sélectionné à la quinzaine des réalisateurs avec Trois souvenirs de ma jeunesse, il remporte avec ce film le César de la meilleure réalisation. En 2017, Les Fantômes d'Ismaël fait l'ouverture du Festival de Cannes. Il est revenu cette année à Cannes en compétition officielle avec son dernier film, Roubaix, une lumière, présenté en avant-première cette année aux Ateliers d'Angers.